Sécurité informatique : une obligatoire à l’ère du numérique

Publié le : 08 novembre 20214 mins de lecture

Il est vital d’assurer la sécurité informatique. Pour les particuliers, vous subirez une perte de vos données. Les entreprises risquent de détériorer leur réputation, aux yeux des clients. Le respect de la loi RGPD s’oblige.

Quelles sont les obligations des entreprises ?

Chaque compagnie doit respecter la loi du RGPD (règlement général sur la protection des données). Lors de la collecte des informations, les sociétés établiront une politique de transparence. Tout client doit savoir le but de la collecte de renseignement. Les salariés devront respecter la confidentialité du dossier de la clientèle. Pour être conforme au RGPD, il faut gérer les risques et garantir un bon niveau de protection.

En cas de défaillance de la sécurité, la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) suspendra vos données. Elle établira une injonction de mise en conformité. Par conséquent, les retards causeront une amende de 100 000 euros par jour. Elle retira votre attestation du respect des données. Dans un cas plus grave, vous serez puni d’une amende de plusieurs millions d’euros.

Comment protéger ses données informatiques ?

Il faut choisir une bonne stratégie pour limiter les piratages. Chaque société doit sécuriser leur réseau afin d’empêcher l’accès de ces données aux malfaiteurs. Le cryptage de données consiste à bloquer un réseau par le biais d’un code. En cas de piratage, vos données seront illisibles. Pour renforcer la fiabilité du serveur, votre site web utilisera le certificat SSL (Secure Socket Layer). Ainsi, votre site sera sécurisé grâce à l’usage du HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure). Les nuages s’utilisent pour conserver les données. Cette tactique évite la perte de données. Vous pouvez vous servir d’un disque dur externe comme outils de stockage. Pour chaque poste de travail, il est primordial de mettre à jour leur système d’exploitation. Afin d’améliorer la sécurité, vous achèterez des logiciels antivirus. Il est déconseillé d’utiliser des programmes gratuits.

Les risques informatiques les plus courants

Salarié ou particulier, chaque individu doit être vigilant face aux cyberattaques. Il faut établir une discipline stricte pour conscientiser les employés. Les virus et les malwares sont les risques les plus répandus. Ces derniers s’introduisent (en silence ou non) dans les ordinateurs de la victime. Les programmes malveillants peuvent se propager dans tout le système. Il est interdit d’ouvrir les mails frauduleux. Cette situation nuit à la sécurité informatique. La plupart de ces mails s’afficheront dans les spams. Il est crucial de renforcer ses mots de passe et d’utiliser un pare-feu à jour. Cette étape minimise les piratages. Pour éviter les espionnages de la concurrence, vous devez restreindre l’accès des anciens utilisateurs. Les anciens employés pourront dévoiler les stratégies de votre entreprise. Un contrat de loyauté s’impose pour lutter contre ces imprévus. Les salariés serviront seulement de leurs ordinateurs pour faire leur travail.

Quels sont les nouveaux métiers de la sécurité ?
Quelles sont les obligations de sécurité d’un employeur ?

Plan du site